UGS : KFD_WT4B7G68 Catégorie :

Indigo

Indigo, Senna tora / occidentalis, Fabacées ex-Légumineuses

Deux espèces naturalisées sur l’île :

  • le ti indigo (casse puante)
  • le gro indigo (souveraine)

Fleurs jaunes et gousses de fruits allongées contenant une bonne dizaine de graines pour l’une et l’autre; chez le gros indigo le port est d’une élégance plus perceptible et les fleurs un peu plus grosses attirant l’attention, d’où son nom de “souveraine”.
Au niveau de l’odeur des feuilles quand on les froisse ou les pile, elle est plus forte et moins agréable chez le ti indigo, d’où son nom “casse puante”.

Usages traditionnels :

  • l'anémie, donner l'appétit > feuilles de gros indigo macérées dans de l'eau, boire comme boisson tonique;
  • énergétique > mélanger des graines de gros indigo séchées et grillées dans le café; 30g de racines fraîches ou 70g de feuilles fraîches dans un litre d'eau à faire bouillir, laisser réduire aux trois quarts, prendre dans la journée par petites tasses;
  • fébrifuge > décoction ou macération du ti indigo en entier; infusion de 40g de gros indigo frais dans un litre d'eau, boire 3 tasses dans la journée;
  • les plaies, les blessures > la décoction sur la peau est résolutive;
  • les enflures, lourdeur de jambes > faire bouillir dans de l'eau de mer des feuilles de gros indigo associées à des cœurs de pignon d'Inde, se frictionner les membres inférieurs;
  • les abcès > cataplasmes de feuilles de gros indigo pilées avec du sel;
  • la lèpre > badigeonner les plaies avec de l'extrait de feuilles d'indigo associé à de l'huile de coco;
  • le cancer > tisane composée de croc de chien, de racines patience et de racines d'indigo à faire bouillir et boire 3 verres par jour;
  • la phtisie, la pleurésie et autres problèmes pulmonaires > les racines de l'indigo à macérer dans du rhum et utilisées dans des tisanes chaudes;
  • la toux > rhum, sel, gros indigo et safran péi écrasé;
  • les diarrhées > infusion froide de racines de gros indigo associées à rose amère, à boire par tasse plusieurs fois par jour;
  • les furoncles > 40g de feuilles vertes de ti indigo cuites dans 200g d'huile (de coco, de ricin ou de pistache), application chaude sur les furoncles pour les faire aboutir;
  • les parasites externes, gale entre les doigts et les orteils, poux, etc > une forte décoction de racines pilées pour friction du cuir chevelu contre les poux ou bains de mains et de pieds contre la gale.

Conseils :

Ces deux espèces sont en recul et se raréfient devant l'occupation des espaces pour le développement moderne et la construction d'immeubles.

Il nous appartient de la réintroduire dans nos espaces de vie et d'en faire bon usage.

Le gros indigo avec ses fleurs écarlates et lumineuses peut être utilisé; il est rustique, ne demande aucun soin particulier et vit parfaitement en zone urbanisée.

 

Panier

Chercher un produit