UGS : KFD_YSKGYR53 Catégorie :

Mazanbron péi

Mazanbron péi, Aloe borbonicum, Asphodélacées, ex-Lomatophylum borbonicum, Liliacées

Il existe plusieurs autres mazanbron de morphologies différentes et de milieux originels spécifiques comme le mazanbron maron (pauvres en suc). On se focalisera sur le mazanbron péi, dit de Deux-Bras, riche en suc.
Il porte un liseré rouge en marge de ses feuilles qui sont larges, épaisses et arquées la pointe vers le sol. Il ne drageonne pas, il se multiplie par graines, croît en stipe unique qui peut atteindre plus d’un mètre de haut, au sommet duquel se hisse un assemblage de feuilles. Ses fleurs rose pâle forment un bouquet richement ramifié en grappes descendantes. Ses fruits, contrairement aux aloès, ne sont pas des capsules mais des baies rondes et pulpeuses de la grosseur d’un petit raisin. Elles contiennent une multitude de graines qui peuvent germer spontanément sous la plante si les conditions d’humidité sont présentes. Le mazanbron péi est une plante très esthétique.

Usages traditionnels :

  • les brûlures, plaies, blessures, agressions de la peau > fendre la feuille en deux et plaquer la partie gluante sur la zone brûlée; écraser les feuilles et appliquer le suc extrait ou le mélanger à de l'eau et le boire;
  • les hématomes;
  • les contusions;
  • les furoncles;
  • le sevrage du bébé > la mère badigeonnait ses tétons d'une solution amère de mazanbron.

Adoucissant, cicatrisant, purgatif, vermifuge, vulnéraire, amère, laxatif, dépuratif sanguin

Conseils :

Coupez la feuille près du tronc, laissez le suc s'écouler dans une assiette et laissez ce suc sécher et se cristalliser à l'ombre dans un endroit bien ventilé. Mettre dans un bocal hermétiquement fermé.

Le mazanbron se porte aussi bien en pot qu'en terre. Les graines se sèment facilement et le repiquage se fait sans difficulté.
Des membres de l'APN (Amis des Plantes et de la Nature) peuvent fournir des semences de cette plante endémique.

 

Panier

Chercher un produit