UGS : KFD_1T52FI36 Catégories : , ,

Pariétaire

Pariétaire, Amaranthus dubius / spinosus, Amaranthacées

C’est une plante commune sur l’île; on distingue plusieurs espèces ou variétés, celles qui préfèrent l’altitude comme le rouge, celles dont les tiges sont couvertes d’épines (spinosus), celles qui poussent un peu partout dans les cultures vivrières et maraîchères, ou encore sur les bords de route, dans les jardins (dubius).
C’est un légume utilisé en bouillon de brède, riche en protéine verte.
Ses feuilles sont alternes, lancéolées, souples et se prêtent parfaitement aux préparations culinaires (bouillon, fricassé, tarte, crêpes).
Ses fleurs et fruits, disposés en longs chatons, se dressent debout à la cime des tiges.
Ses tiges se ramifient en nombre sitôt la plante étêtée, ce qui lui permet de devenir rentable pour la cueillette des brèdes.
Elle fait partie des habitudes culinaires et est vendue comme légume sur les marchés forains.

Usages traditionnels :

  • les pertes blanches > les racines du pariétaire piquant en tisane simple;
  • les dysenteries > tisane composée de pariétaire associées à des petits cœurs de goyavier, à du riz grillé et à du gros chiendent;
  • la rétention d'urine, infections urinaires, inflammation de la vessie > une forte décoction de racines; le premier jour qu'on prend la tisane, l'urine semble chargée de dépôts et dégage une forte odeur, au bout du deuxième ou troisième jour, tout redevient normal;
  • les hémorroïdes > un bouillon de brède pariétaire;
  • plus de lait pour les nourrices.

Diurétique, rafraîchissant

Elle peut compléter les repas des adeptes végétariens.

Conseils :

La fréquence de son utilisation fait qu'elle ne court aucune menace d'éradication comme mauvaise herbe.

Il serait utile que des scientifiques procèdent à des analyses pointues pour en savoir plus sur ses principes actifs et pour vulgariser ses valeurs réelles.

Panier

Chercher un produit